Les frais de port sont offerts à partir de 200€ ou 24 bouteilles
Retour aux articles
DÉCOUVERTE

Le B-A BA des Vins d’Alsace !

Histoire, caractéristiques, renommée : nous faisons le tour de tout ce qu’il faut savoir sur les Vins d’Alsace pour mieux les connaître et les apprécier !

Le vignoble alsacien : une histoire et une renommée qui ne datent pas d’hier

Sec et ensoleillé, le territoire alsacien présente des conditions très favorables à la viticulture. Il semblerait, selon certains historiens, que ce sont les Romains qui apportèrent la vigne en Alsace, tandis que d’autres penchent davantage vers la période du haut Moyen-Age.

La viticulture s’épanouit ensuite sous l'influence des ordres monastiques, et notamment des Carolingiens. Très réputés au Moyen-Age, les Vins d’Alsace sont recherchés : leur qualité est assurée par les vignerons alsaciens, qui établissent rapidement des règles de sélection et de production. Au 16ème siècle, la zone de production des Vins d’Alsace s'étend ainsi sur une surface deux fois plus grande que le vignoble actuel.

Après la guerre de Trente Ans, une grande partie du vignoble est détruit.  La longue reconstruction du vignoble d’Alsace aboutit au lendemain de la Première guerre mondiale, et surtout après 1945 où une politique qualité est mise en place. Celle-ci trouve son apogée en 1962, date à laquelle l’A.O.C. Alsace est reconnue par l’Institut National des Appellations d’Origine Contrôlées. Suivront ensuite en 1975 l’A.O.C. Alsace Grand Cru puis en 1976 l’A.O.C. Crémant d’Alsace.

La surface du vignoble est de plus de 15 000 hectares en 2013, ce qui représente une taille modeste si on la compare aux principaux autres vignobles français.

Les Vins d’Alsace : typologie et particularités

Une des principales particularités des vins d’Alsace est qu’ils sont tous, sauf l’Edelzwicker (qui est un assemblage), issus de mono-cépages.

Les cépages autorisés en Alsace sont :

  • Le Riesling, le cépage le plus caractéristique, qui donne des vins secs qui vieillissent bien mais aussi des moelleux (vendanges tardives)
  • Le Pinot Blanc et l’Auxerrois, qui entrent notamment dans l’élaboration du Crémant d’Alsace
  • Le Gewurztraminer, au caractère puissant, un cépage qui n'est autorisé en France que dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle
  • Le Pinot Gris, anciennement Tokay d’Alsace
  • Le Pinot Noir, seul raisin rouge du vignoble alsacien
  • Le Sylvaner et le Muscat
  • Quelques autres cépages présents sur de petites surfaces comme par exemple le Savagnin Rose, utilisé pour l’Appellation Communale Klevener de Heiligenstein

La production des Vins d’Alsace est donc essentiellement composée de vins blancs et d’effervescents, le Pinot Noir ne représentant que 12% du total.

Appellation Alsace Grands Crus : l’excellence et la renommée

51 lieux dits du vignoble alsacien, majoritairement situés dans le Haut-Rhin, ont été classés en Grands Crus, avec des parcelles d’une superficie allant de 3 à 80 hectares. Seuls quatre cépages sont généralement autorisés à l'origine dans les AOC Alsace Grand Cru : le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot Gris et le Muscat. Il existe toutefois des dérogations pour les Grands Crus : les assemblages de cépages sont ainsi autorisés dans l’Altenberg de Bergheim et le Kaefferkopf, tandis que le Sylvaner est admis dans le Zotzenberg.

Régulièrement distingués lors de concours mondiaux, les Grands Crus d’Alsace, racés et élégants, n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Continuez votre lecture par une dégustation Laissez-vous tenter ...
AOC Alsace

Riesling

8,00 € 6,80 € In Stock
Riesling Grand Cru Zinnkoepflé
AOC Alsace Grand Cru
Riesling Rebgarten

Riesling Rebgarten

10,00 € In Stock