Les frais de port sont offerts à partir de 200€ ou 24 bouteilles
Retour aux articles

DÉCOUVERTE Comment déguster le Crémant d’Alsace ?

Le Crémant d’Alsace est un vin mousseux subtil et complexe, qui offre une belle expérience de dégustation… à condition de le traiter avec les égards qu’il mérite. Petit tour d’horizon.

 

Bien choisir et conserver son Crémant d’Alsace

Elaboré à partir de cépages de Chardonnay, d'Auxerrois, de Pinot Blanc, de Riesling, de Pinot Noir (pour le Crémant Rosé) ou de Pinot Gris, le Crémant d’Alsace aura une « personnalité » sensiblement différente selon le pourcentage de l’un ou l’autre des cépages. Chardonnay en tête ? Le Crémant aura plus de finesse. Auxerrois prédominant ? La rondeur est sa force. Pinot Blanc bien présent ? Vous aurez un Crémant de qualité et de garde. Riesling au sommet ? C’est la garantie de notes acidulées.

Le type de Crémant a lui aussi son importance : brut, sec ou demi-sec, la différence réside dans le taux de sucre présent dans le Crémant d’Alsace. Le brut est celui qui comporte le moins de sucre, le demi-sec celui qui en a le plus.

Le premier choix s’effectue donc selon vos attentes en terme de nez et de bouche.

Le millésime est évidemment aussi un critère important pour le Crémant d’Alsace comme pour tous les autres vins. 2013 par exemple, est une grande année pour les Crémants d’Alsace , elle est gage de qualité.

Le Crémant d’Alsace a un potentiel de garde de 1 à 6 ans : conservez-le couché, dans une cave ni trop humide ni trop sèche avec une température comprise entre 10 et 15°C.

 

Servir et déguster le Crémant d'Alsace 

Tout comme le Champagne, le Crémant d’Alsace se sert dans des flûtes, et doit être bien frais : entre 5 et 8°C.

Veillez à avoir conservé votre Crémant suffisamment longtemps dans votre réfrigérateur, mais laissez-le remonter un peu en température avant de l’ouvrir. Au moment de servir, vérifiez la température avec un thermomètre à vin que vous aurez immergé dans un verre rempli à 1/3. Une fois ouvert, le Crémant d’Alsace se conserve dans un seau à glace afin de lui garantir une température fraîche et constante. Et bien sûr ne tardez pas trop à le consommer, sous peine de voir ses bulles disparaître !

Ensuite, place à la dégustation : la finesse de ses bulles, sa belle fraîcheur, le raffinement de ses arômes (avec des notes de framboise, de pain brioché et de fleurs blanches pour notre Cuvée Grand Prestige par exemple), la complexité de sa bouche promettent un beau moment de partage.

 

Accord mets-vins, occasions : avec quoi et quand boire le Crémant d’Alsace ?

Le Crémant d’Alsace n’a pas à rougir de la comparaison avec son illustre cousin, le Champagne. D’ailleurs il est communément admis qu’il vaut mieux boire un bon Crémant qu’un mauvais Champagne ! Et aujourd’hui, il n’est plus une alternative mais un véritable choix, tant sa qualité est reconnue.

Le Crémant d’Alsace se marie particulièrement bien un apéritif à l’alsacienne bien sûr, avec kougelhopf salé et bretzels. Mais il accompagne volontiers aussi vos poissons et fruits de mer, ainsi que l’incontournable choucroute ! Avec les desserts, le Crémant d’Alsace joue également la carte festive : ses bulles feront un malheur avec vos tartes par exemple.

Continuez votre lecture par une dégustation Laissez-vous tenter ...
Crémant d'Alsace Brut Premium
AOC Crémant d'Alsace
Crémant d'Alsace Grand Prestige
AOC Crémant d'Alsace